Sélectionner une page

Article publié le 28 Mar 2019

Comment créer une identité visuelle, pour sa marque ou son entreprise ?

Comment repenser son identité visuelle ? Sur quels éléments s’appuyer pour refondre ou créer son logo ? Contrairement aux idées reçues, le logo n’est pas qu’une histoire de graphisme ou d’esthétique, il doit aussi avoir du sens, représenter l’entreprise toute entière, ce qu’elle fait et ce qu’elle représente.

PLUS QU’UN LOGO, UNE IDENTITÉ VISUELLE :

Une identité visuelle est un tout : c’est un nom, une signature ou slogan, un logo. Il est ainsi fondamental d’étudier et de penser l’identité de manière globale, afin de pouvoir en maîtriser chacun des aspects et, ainsi, réfléchir aux évocations et l’image que l’entreprise souhaite adopter.

 

LES OBJECTIFS D’UNE CRÉATION D’IDENTITÉ VISUELLE :

  • Identifier, reconnaître et mémoriser : créer un logo, c’est créer un code, un élément graphique et visuel qui devra être identifiable et rapidement reconnu.
  • Rendre l’entreprise singulière et unique aux yeux de ses clients et prospects, c’est un véritable moyen de se différencier et d’exprimer sa valeur ajoutée.
  • Créer un univers esthétique et visuel autour de la marque pour permettre de raconter une histoire autour de l’entreprise : c’est la première pierre à l’édifice du discours et du territoire de marque.

LES ÉTAPES D’UNE CRÉATION DE LOGO :  

1 – S’APPUYER SUR LES FONDAMENTAUX DE L’ENTREPRISE :
Avant toutes recherches graphiques et visuelles, notre travail consiste à aller chercher chez vous les éléments qui vous rendent unique et singulier. C’est le travail de l’ADN de marque. C’est un travail préalable obligatoire : chaque identité doit être propre à l’entreprise, s’appuyer sur ce qui la compose, la rend unique et incomparable.

2 – RECHERCHE DE STYLES ET CROQUIS :
Les couleurs, les typographies, les effets, le style… Tout a un sens dans notre métier, c’est pourquoi nous nous devons de savoir dans quelle direction esthétique et artistique nous souhaitons aller pour être fidèle à ce que vous souhaitez véhiculer. Avant de travailler sur ordinateur, nous passons systématiquement par la « feuille blanche ». C’est un véritable travail de composition artistique, dans lequel nous devons aller chercher du sens, de la visibilité et de la lisibilité. 

3 – NUMÉRISATION ET FINALISATION :
Une fois que nous avons sélectionné plusieurs axes intéressants, nous passons à la phase Réalisation du logotype. Chaque logo est ainsi conçu en vecteurs afin de pouvoir le décliner facilement aussi bien sur les supports web que les supports imprimés. Nous présentons nos propositions (souvent 2 ou 3 axes différents) sous la forme d’un document de présentation (une Recommandation Créative). Chaque présentation d’identité est accompagnée d’un justificatif et explicatif de l’ensemble de notre travail et de notre réflexion ainsi que des mises en situation, permettant de mieux se projeter dans l’utilisation des différents logos présentés. 

4 – LA CHARTE GRAPHIQUE : 
Une fois le logo finalisé et validé, le travail de la Charte Graphique va consister à déterminer les conditions et règles d’utilisation du logotype dans le temps (couleurs, typographies, déclinaisons, réserves, gradients, interdits…). Ce document est indispensable pour toutes les entreprises qui souhaitent communiquer sur de multiples supports web et print : c’est un garant de la cohérence et de la pertinence de l’identité visuelle choisie. 

QUELQUES HISTOIRES AUTOUR DE NOS CRÉATIONS DE LOGOS :

LILY TOQUES :
L’entreprise souhaitait que nous créions un personnage sympathique et amusant pour animer leur communication. Lily est le point de départ de l’ensemble du discours et territoire de marque, elle en est la colonne vertébrale. Au-delà d’une simple illustration, elle illustre aussi la volonté de renouveau de l’entreprise, qui ne cesse de proposer des produits innovants et originaux sur leur marché.

LE MARÔ :
Un logo qui signe le renouveau du territoire, s’inscrivant entre la tradition avec le nom en patois maraîchin et la modernité avec un code visuel très contemporain. Nous avons pensé le logo comme un code graphique rapidement reconnaissable et mémorisable, représentant les étiers et canaux du marais qu’il véhicule. 

IDEOLYS :
 “Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés, atterrés, observaient impuissants le désastre. Seul le petit colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu. Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit : « Colibri ! Es-tu fou ? Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu !  » Et le colibri lui répondit : « Je le sais, mais je fais ma part. Cette anecdote exprimé par le Dirigeant, traduisait complètement le positionnement et la volonté de l’entreprise d’aider et d’accompagner leurs clients au quotidien.  

HUÎTRES VENDÉE ATLANTIQUE :
L’objectif de la nouvelle identité était de rendre plus actuelle et contemporaine l’image de la marque, pour améliorer la fierté d’appartenance des producteurs et replacer la marque parmi les grands territoires ostréicoles Français. 

MOGETTE DE VENDÉE :
Redonner à la Mogette de Vendée ses lettres de noblesse, voici toute l’ambition que nous avions avec cette nouvelle identité : casser l’image perçue avec une identité visuelle qui reflète le côté qualitatif des produits. Une stratégie de démocratisation du produit destinée à toucher un public large, notamment les plus jeunes générations.

RUPTUR :
Le client étant une association de chefs d’entreprises qui entreprennent différemment, de manière écologique, sociale et durable, c’est tout naturellement que nous avons souhaité créer une rupture, aussi bien dans le nom que dans la façon dont le logo est agencé.